Identification des Vers Luisants de Lorraine

Publié le 09/06/2020 Vu 90 fois

3 espèces de Lampyridae sont présentes en Lorraine, apprenez à les reconnaitre facilement


Une lueur au fond de la pelouse ? Ne vous y trompez pas, c'est un "Ver luisant", mais lequel ?

Lampyris noctiluca, Lamprohiza splendidula ou Phosphaenus hemipterus ?

Lampyris noctiluca serait le plus commun, Phosphaenus parait plutôt lié aux zones herbacées thermophiles, à vous de nous dire dans quel habitat vous trouvez Lamprohiza splendidula.

Dans ce groupe, les mâles, les femelles mais aussi les larves sont facilement identifiables sur le terrain ou sur photo. Vous trouverez tous les détails dans les planches comparatives sur ce site anglais et un résumé iconographique dans le pdf en téléchargement (à droite sous la photo).

Lamprohiza splendidula : le mâle est normalement le seul a émettre de la lumière en vol, il se reconnait morphologiquement aux grandes aires translucides couvrant les yeux sur le dessus du pronotum. La femelle possède des moignons d'élytres.

Lampyris noctiluca :  mâle, le pronotum n 'a pas les fenêtres de splendidula. La femelle n'a pas pas d'ébauches élytrales. La larve est typique : sombre avec des taches claires sur les angles postérieurs des segments abdominaux

Phosphaenus hemipterus : plus petit et longiligne, mâle aux antennes épaisses et aux élytres très raccourcies

Ces insectes sont particulièrement sensibles à la pollution lumineuse qui parasite leur communication par bioluminescence, ainsi qu'à la raréfaction des mollusques dont ils se nourrissent....

Auteur : Julien DABRY